Pas de transition énergétique possible sans transition numérique, et a fortiori sans data. C’est en substance le message rappelé mardi par Enedis, la filiale d’ EDF chargée de la gestion de plus de 95 % du réseau électrique moyenne tension en France. Depuis 2015 et le début de l’installation parfois contestée du compteur connecté Linky, on savait l’opérateur intéressé par les possibilités offertes par les données informatiques remontant de son infrastructure. « Enedis est de plus en plus un réseau de collecte de données », lance Christian Buchel, le directeur général adjoint du groupe chargé du numérique.
téléchargement