Assurer le renouvellement d’air de manière contrôlée et efficace dans les nouveaux bâtiments : un enjeu clé. La qualité de l’air intérieur est en effet impactée par la performance énergétique renforcée des bâtiments et aussi par l’usage de nouveaux matériaux dits intelligents ou actifs. Par ailleurs, la maîtrise des agents microbiologiques véhiculés dans l’air intérieur, reste une priorité de santé publique. La compréhension et la gestion de ces enjeux sont aujourd’hui éclairées par la recherche. Découvrez les résultats du programme partenarial PRIMEQUAL, dédié à une meilleure qualité de l’air dans les environnements intérieurs. Fruit de 4 années de travaux, il a été mis en œuvre par le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer et l’ADEME. Le CSTB préside le conseil scientifique du programme PRIMEQUAL.